CIRQUE EXPRESSIF

Mathilde Roy

Découvre que l’on peut passer son temps à travailler le corps à l’envers en cherchant un confort dans cette position. Elle décide de s’y appliquer sérieusement. Elle intègre en 2005, une formation professionnelle au centre des arts du cirque de Lomme comme équilibriste. Elle continue de se former au centre des arts du cirque le Lido à Toulouse où on lui enseigne, en plus de la position verticale renversée, la danse, le théâtre et autres fabuleux outils d’expression. En 2007, participe a une tournée en Scandinavie avec le spectacle « Ton rire est faux » du Cirque Sans Retour, mis en scène par Christian Coumin. . Elle part en Pologne et participe au projet de la FAAAC ou elle rencontre Paul Cretin-Sombardier avec qui elle fonde Muchmuche company en 2008.« Texture », leur première création voit le jour en 2010. De 2010 à 2012 elle intègre la compagnie de cirque forain l‘Estock fish, est participe au spectacle« L’Affabulatoir »qui tourne en région PACA.

« Je conçois le travail de l’équilibrisme au sol comme proche de celui de la danse. Je cherche à développer la position renversée, parce qu’elle est autre et inhabituelle. Je vise à obtenir une aisance qui m’offre toute liberté à bouger dans cette position. Pour ce faire, je travaille sur la dissociation des articulations : chevilles, genoux, hanches, épaules et nuque et sur la création des enchaînements à effet de domino. Les ondulations, le ralenti, les pauses, les rotations sont autant de possibilités qui viennent s’ajouter au travail de dissociation permettant d’animer gracieusement une position figée et apparemment limitée. »

2014_07_17_CircoLoco#4_Moncé-en-Belin_crédits Julien Saison O2e (47) (Copier)

Paul Cretin-Sombardier

Perfectionne sa jonglerie en autodidacte, en étant de veilleur de nuit dans un musée. En 2006, il se forme à la danse à Bruxelles puis intègre, en 2007, l’école de cirque de Ménival à Lyon où il poursuit sa recherche artistique autour de la jonglerie, la danse et le clown. La même année, il collabore avec Philippe Menard de « PMCompanie » sur un projet de danse-jonglage, produit par La Maison des jonglages, qui aboutit en avril 2010 au spectacle 3 up pirouette . Ce spectacle sera porté par « Muchmuche company » tout comme Texture en 2011. Par ailleurs, il travaille dans le  collectif Micro Focus avec Jérémie Halter sur un duo de jonglerie freaks, Un jour par terre. En 2011, Paul cofonde le collectif Protocole un collectif de jongleurs d’improvisation menant des laboratoires in situ suivis de représentations.

« Je suis à la recherche d’un langage jonglistique, singulier et poétique, appuyé sur une technique maîtrisée et une tradition assumée. Mon travail interroge la chorégraphie du corps avec l’idée d’y intégrer, de manière fluide, ma recherche jonglé. En quête d’un corps toujours plus expressif, je suis en recherche d’une collaboration intime, presque naturelle, entre mon corps et les objets, ainsi, les massues prolongent mes mouvements. J’investis mon corps comme un lieu de passage ouvrant des portes improbables aux objets qui s’y engouffrent . »